INTERVIEW SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

1. Bonjour Stéphanie de Vanssay, vous êtes professeur des écoles depuis 1995. Quelle est votre expérience personnelle et professionnelle des réseaux sociaux ? Que vous ont-ils apporté dans votre vie professionnelle et personnelle ?

Bonjour, je suis présente sur les réseaux sociaux depuis deux ans pour Facebook et depuis un an pour Twitter. Ma présence sur ces réseaux est essentiellement professionnelle, ils me permettent d’échanger avec d’autres enseignants et de faire une veille pour me tenir au courant de ce qui se passe dans le monde de l’enseignement. C’est aussi et surtout un moyen pour moi de satisfaire ma curiosité, ma soif d’apprendre et un excellent moyen d’agrandir le cercle de mes contacts, y compris dans la vie réelle ; je ne compte plus le nombre de personnes rencontrées suite à des contacts virtuels.

2. Quand on évoque les réseaux sociaux, on pense tout de suite à Facebook. Pourtant, ce n’est pas le réseau social le plus utilisé dans le cadre scolaire ? Pourquoi, à votre avis ?

Je ne suis pas sûre que Facebook ne soit pas le plus utilisé, beaucoup d’enseignants de collège et lycée s’en servent pour communiquer avec leurs élèves. Par contre ce choix est délicat car les élèves l’utilisent déjà à titre personnel, je pense que c’est notamment pour cette raison que de nombreux enseignants ont plutôt choisi Twitter pour une utilisation pédagogique.

Lire la suite sur le site Numéricole

 

 

Blogs

forum_enseignants_innovants_logo.jpgProjet retenu pour le Forum des enseignants innovants Roubaix 2009


ordinateurVous trouverez un article très complet sur ce travail paru dans la revue de l’EPI (association Enseignement Public & Informatique) ici.

 

Quand on doit aider des élèves de cycle 3 en difficulté importante de lecture, écrire un blog peut être un excellent moyen de travailler de façon motivante.

Pour ceux qui ne le connaissent pas je vous conseille vivement la lecture du texte d’Ouzoulias « 10 (bonnes) raisons de faire écrire pour enseigner la lecture ».

Bien entendu écrire un blog peut se faire dans le cadre d’un travail plus axé sur la production d’écrit.

Quels sont les avantages de cette situation de travail ?
Lire la suite

LIRE AVEC LES POKÉMONS

Niveau : CPPikachu

Matériel :

– Les dessins de Pokémons et leurs noms sur des étiquettes ici

– Un document avec les Pokémons et leurs noms ici

Déroulement :

Je donne aux élèves la feuille avec les étiquettes comportant les noms des Pokémons :

 » Á votre avis qu’est-ce que c’est ?  »
Lire la suite

LE CORRESPONDANT ANONYME

anonyme.jpgNiveau : CP/CE1

Principe :

Les situations de vraies correspondances classiques sont riches et donnent du sens à l’acte d’écrire mais elles sont parfois difficiles à mettre en place et à organiser.

J’ai donc utilisé plusieurs fois cette astuce du « correspondant anonyme ». J’amène aux élèves une lettre écrite par un de mes enfants qui leur est adressée, elle n’est pas signée, il est juste écrit : « Devinez qui je suis, posez-moi des questions. » Les élèves sont très intrigués, font des hypothèses, formulent des questions et la machine est lancée… Il n’est pas nécessaire qu’ils connaissent le correspondant, juste qu’ils puissent déduire qui il est. Bien sûr quand une question est trop directe comme « Comment t’appelles-tu ? », la réponse peut être partielle « Mon prénom commence par la lettre F et comporte 7 lettres. »  Lire la suite

LA BOÎTE MYSTÈRE

pizzaNiveau : CP/CE1

Idée : Dans mon travail auprès des élèves en grande difficulté de lecture j’aime utiliser d’autres supports que ceux de la classe et suis à la recherche de « vrais écrits » qu’ils côtoient chez eux : prospectus, magazine TV…

Lorsque j’étais petite, je lisais avidement ce qui était écrit sur mon paquet de céréales pendant le petit déjeuner, d’où l’idée de la « boîte mystère » qui plait beaucoup aux élèves et qui a l’avantage d’attirer leur attention sur des écrits présents chez eux.

Principe : J’apporte un emballage (souvent alimentaire) et le montre aux élèves. Ils émettent des hypothèses sur ce que contenait cette boîte que l’on vérifie en lisant. Pour plus de facilité je mets la boîte à plat pour la photocopier avant de la remettre en volume pour la présenter aux élèves, ainsi chacun peut essayer de lire, surligner les informations qu’il trouve…  Lire la suite

Textodingo : le jeu des mots dingos

Textodingo2Niveau : CE2/CM

Principe : Il s’agit d’un texte « à trous » à compléter avec des mots à trouver en suivant des indications grammaticales. La liste de mots est composée avant de connaître le texte, le résultat obtenu est donc surprenant et souvent hilarant.

Cette situation permet de renouer avec le plaisir d’écrire grâce à la certitude d’un résultat très gratifiant.  Lire la suite