Petit Poilu contre les stéréotypes de genre

petit-poilu-15

« Il est petit, il est Poilu, c’est Petit Poilu ! »

Je vous parlais déjà de lui il y a 4 ans et depuis il a continué son chemin et vécu plein d’autres aventures… La dernière est cependant particulière et méritait bien un nouveau billet.

En ces temps où les stéréotypes de genre et la façon de les aborder avec les enfants fait polémique, le dernier album de Petit Poilu met les pieds dans le plat et c’est, je trouve, une très bonne initiative !

Dans « L’expérience extraordinaire » il y a une première particularité que repéreront tout de suite les habitués : sur la première page, où rituellement Petit Poilu se réveille et se prépare pour aller à l’école, c’est cette fois-ci son papa qui gère ce moment. Bon OK, les tartines sont un peu trop grillées quand même, les stéréotypes ont la vie dure, même ici… Lire la suite

La princesse et le dragon : un album contre les stéréotypes

Une princesse, un dragon et un prince, nous voilà avec une distribution bien classique… sauf que c’est le prince Ronald qui se fait enlever par le dragon et la princesse Élisabeth qui vole à son secours ! Le dragon a brûlé le château, ses vêtements sont en lambeaux… qu’importe, Élisabeth se met en route pour sauver son prince. Elle n’utilisera pas la force mais la ruse pour piéger le monstrueux animal. Comment le prince Ronald va-t-il réagir ? Est ce que l’histoire va se terminer par “ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants” ? Assurément non ! Lire la suite

« DU PAREIL AU MÊME » sur les chemins de l’abstraction

David Hébert, maître spécialisé en RASED alsacien, a inventé « Le dictionnaire des pareils » plus spécialement conçu pour les élèves de maternelle et de CP.
 
Il s’agit d’une sorte de Catégo (imagier pour apprendre à catégoriser chez Hatier de Sylvie Cèbe, Jean-Louis Paour et Roland Goigoux) pour aider les élèves à accéder à l’abstraction tout en faisant énormément travailler l’expression orale.
 
Il présente succinctement son travail , en attendant de le partager de façon plus détaillée via un blog…
 

 
Cette démarche est très bien pensée, elle fait vraiment appel à l’intelligence des élèves et, de fait, a des effets globaux (langage, logique, notion de nombre, abstraction…).
 
Pour plus de détails sur la genèse et la conduite de cette démarche, rendez-vous sur l’excellent site du Café Pédagogique pour lire une interview exclusive de David !
 
Ce n’est pas pour rien que « Le dictionnaire des pareils » a obtenu un prix du public au forum des enseignants innovants à Dax.
 
Le Site Officiel

PETIT POILU

« Il est petit, il est poilu, c’est Petit Poilu ! »

Voici mon support favori pour travailler le langage avec mes élèves de maternelle et de CP.

Ces bandes dessinées, sans écrit, sont très bien faites car les illustrations sont claires et riches, on voit bien les différentes émotions des personnages.

Les histoires suivent toutes le même schéma : Petit Poilu se réveille, part pour l’école et en route rencontre … une sirène, un vampire, des cannibales … , il lui arrive un tas de choses incroyables puis il rentre chez lui avec un souvenir de son aventure. Les histoires sont gaies, les enfants les adorent, il y a beaucoup à dire sur ce qui se passe et sur ce qui pourrait se passer ensuite. Petit Poilu est très attachant et les élèves s’identifient volontiers à lui.

On peut voir les premières pages de chaque album en cliquant sur les titres.

Pour découvrir comment Petit Poilu participe au combat contre les stéréotypes de genre, voir ce billet.

LE JEU DES TOURS

OLYMPUS DIGITAL CAMERANiveau : GS

Origine : Cette activité est une adaptation du jeu du gratte-ciel   que l’on pouvait trouver dans la revue « Tangente & jeux ».

Voici la description que l’on trouve sur le blog-notes mathématique du Coyote :

Encore un jeu logique : le jeu du gratte-ciel. Chaque case contient un immeuble de 10, 20, 30 ou 40 étages (on peut ajouter des immeubles plus hauts sur des grilles plus grandes). Les immeubles d’une même rangée (ligne ou colonne) ont tous des tailles différentes. Les informations données sur les bords indiquent le nombre d’immeubles visibles sur la rangée correspondante par un observateur situé à cet endroit. Par exemple, si une ligne contient la disposition 20-40-30-10, deux immeubles sont visibles depuis la gauche (le 20 et le 40), et trois immeubles sont visibles à partir de la droite (le 10, le 30 et le 40). Le but du jeu est de remplir la grille. Voici un exemple de problème :

grille jeu des tours

Vous trouverez la réponse dans les commentaires sur le blog du Coyote.

Références : L’adaptation présentée ici est issue de l’ouvrage de Dominique Valentin « Découvrir le monde avec les mathématiques – Situations pour la grande section» Hatier (Les tours p 115 à 128).  Lire la suite

LES EMBOUTEILLAGES

embouteillagept.jpg

Niveau : fin PS – MS – GS dans sa version adaptée (jusqu’au CM2 et au delà dans sa version normale)

Il s’agit d’une adaptation du casse-tête « Embouteillages » (aussi connu sous le nom de rush hour). Une voiture rouge est bloquée par d’autres véhicules, le but est de déplacer les véhicules afin de faire sortir la voiture rouge de l’embouteillage.
Des cartes-problèmes donnent les positions de départ des véhicules.

On peut tester le principe du jeu ici, et même utiliser ce programme avec les élèves une fois qu’ils sont familiarisés avec le matériel.  Lire la suite

Sudokus pour les maternelles

sudokuNiveau : MS-GS-CP

Présentation du jeu d’origine : Sudoku (en japonais cela signifie chiffre unique) est un puzzle à chiffres. Le but du jeu est de remplir la grille avec des chiffres allant de 1 à 9, en partant de certains chiffres déjà disposés dans la grille. La grille est généralement composée de régions de neuf carrés 3×3 formant une grille 9×9. Chaque ligne, colonne et région ne doit contenir qu’une fois chaque chiffre. Le remplissage de la grille demande de la patience et une certaine logique. Le sudokuest devenu populaire au Japon en 1986 et est devenu connu dans le monde en 2005.

Les explications ci-dessus viennent de  Wikipedia.

Avant de proposer des sudokus à vos élèves, je vous conseille vivement d’essayer si vous ne connaissez pas encore ce jeu. Vous pourrez ainsi expérimenter tous les raisonnements à mettre en oeuvre pour résoudre un sudoku. Vous trouverez de nombreuses grilles Lire la suite