LE CORRESPONDANT ANONYME

anonyme.jpgNiveau : CP/CE1

Principe :

Les situations de vraies correspondances classiques sont riches et donnent du sens à l’acte d’écrire mais elles sont parfois difficiles à mettre en place et à organiser.

J’ai donc utilisé plusieurs fois cette astuce du « correspondant anonyme ». J’amène aux élèves une lettre écrite par un de mes enfants qui leur est adressée, elle n’est pas signée, il est juste écrit : « Devinez qui je suis, posez-moi des questions. » Les élèves sont très intrigués, font des hypothèses, formulent des questions et la machine est lancée… Il n’est pas nécessaire qu’ils connaissent le correspondant, juste qu’ils puissent déduire qui il est. Bien sûr quand une question est trop directe comme « Comment t’appelles-tu ? », la réponse peut être partielle « Mon prénom commence par la lettre F et comporte 7 lettres. »  Lire la suite

LA BOÎTE MYSTÈRE

pizzaNiveau : CP/CE1

Idée : Dans mon travail auprès des élèves en grande difficulté de lecture j’aime utiliser d’autres supports que ceux de la classe et suis à la recherche de « vrais écrits » qu’ils côtoient chez eux : prospectus, magazine TV…

Lorsque j’étais petite, je lisais avidement ce qui était écrit sur mon paquet de céréales pendant le petit déjeuner, d’où l’idée de la « boîte mystère » qui plait beaucoup aux élèves et qui a l’avantage d’attirer leur attention sur des écrits présents chez eux.

Principe : J’apporte un emballage (souvent alimentaire) et le montre aux élèves. Ils émettent des hypothèses sur ce que contenait cette boîte que l’on vérifie en lisant. Pour plus de facilité je mets la boîte à plat pour la photocopier avant de la remettre en volume pour la présenter aux élèves, ainsi chacun peut essayer de lire, surligner les informations qu’il trouve…  Lire la suite