DANS LA PEAU D’UN ÉLÈVE…

J’ai vécu aux “Rencontres maternelle” organisées par le GFEN une expérience intéressante. Un atelier s’intitulait “lecture en polonais”, intriguée, je m’y suis inscrite.

Nous sommes une vingtaine, l’atelier va commencer l’animatrice annonce : “Je vais vous donner une lettre écrite en polonais, vous allez travailler dessus, et dans une heure on saura ce qu’elle raconte.” Autant vous dire que c’est un peu interloqués que nous nous sommes mis à la tâche, d’abord individuellement.

J’ai quelques vagues notions de polonais mais pas suffisamment pour que ça m’aide vraiment… une participante exprime à haute voix son inquiétude de voir tout le monde penché sur une feuille à laquelle elle a le sentiment d’être la seule à ne rien comprendre, l’animatrice la rassure, c’est normal, on va bientôt travailler en petits groupes et ça va être plus facile.

En effet, les groupes se forment et ça argumente sec :
– “Il y a plusieurs signatures enfantines.”
– “Le mot “zoo” est reconnaissable.”
– “C’est sûrement de la correspondance scolaire.”
– “La date ?”
– “Probablement mai ou juin, en Pologne il fait froid et on ne sort pas avec une classe au zoo en hiver.”

Lire la suite sur le blog École de demain

10 SÉANCES DE PROBLÈMES OUVERTS CLÉ EN MAIN

Niveau : CE1 mais utilisable aussi en CE2, en CLIS, en UPI moyennant quelques aménagements

Objectifs :

APPRENDRE À CHERCHER

Amener les élèves à :

– développer des procédures de résolutions diverses mais appropriées à la situation (dessin simplifié, calculs) : ils ne doivent pas se précipiter sur les nombres de l’énoncé pour faire l’opération qu’ils connaissent le mieux (l’addition), procédure non appropriée à la situation ;

– prendre conscience que les informations utiles sont dans le texte

– réinvestir, affiner ou faire évoluer les procédures mises en œuvre pour résoudre les problèmes précédents

– découvrir que l’on peut procéder par essais successifs

– découvrir qu’un problème peut avoir plusieurs solutions

– compter de 10 en 10, organiser et traiter des calculs additifs, dénombrer une quantité en utilisant des groupements par 10, utiliser la table de multiplication par 10

Le dossier consultable et téléchargeable ici contient :  Lire la suite

LIRE AVEC LES POKÉMONS

Niveau : CPPikachu

Matériel :

– Les dessins de Pokémons et leurs noms sur des étiquettes ici

– Un document avec les Pokémons et leurs noms ici

Déroulement :

Je donne aux élèves la feuille avec les étiquettes comportant les noms des Pokémons :

 » Á votre avis qu’est-ce que c’est ?  »
Lire la suite

SACRÉS LAPINS !

lapins.JPGNiveau : CE2/CM

Supports :

– l’énoncé du célèbre problème des lapins de Fibonacci

une biographie du mathématicien

Matériel :

dessins de lapins en couples (des adultes et des bébés) à coller sur des feuilles

Compétences travaillées :

– compréhension d’un énoncé ;

– résoudre des problèmes en utilisant un raisonnement logique ;

– contrôler et discuter la pertinence ou la vraisemblance d’une solution ;

– argumenter à propos de la validité d’une solution ;

– notion de double ;

– lire des grands nombres.

Énoncé :

Le mathématicien toscan Fibonnacci, dit aussi Léonard de Pise, pose en 1202 le « problème des lapins » :

un couple de lapins, né le 1er janvier, donne naissance à un autre couple de lapins chaque mois, dès qu’il a atteint l’âge de deux mois. Les nouveaux couples suivent la même loi de reproduction.

Combien y aura-t-il de lapins le 1er janvier de l’année suivante, en supposant qu’aucun couple n’ait disparu entre temps ? ». Lire la suite

LES EMBOUTEILLAGES

embouteillagept.jpg

Niveau : fin PS – MS – GS dans sa version adaptée (jusqu’au CM2 et au delà dans sa version normale)

Il s’agit d’une adaptation du casse-tête « Embouteillages » (aussi connu sous le nom de rush hour). Une voiture rouge est bloquée par d’autres véhicules, le but est de déplacer les véhicules afin de faire sortir la voiture rouge de l’embouteillage.
Des cartes-problèmes donnent les positions de départ des véhicules.

On peut tester le principe du jeu ici, et même utiliser ce programme avec les élèves une fois qu’ils sont familiarisés avec le matériel.  Lire la suite

TOUS LES DOIGTS DE L’ECOLE

mains.jpgNiveau : CP-CE1

Il s’agit de compter tous les doigts de l’école.

Références :
Article de Françoise Paletou IMF dans le Journal des Instituteurs n°9 Mai-Juin 1987 Nathan
On peut lire l’intégralité de cet article ici.

Compétences travaillées :
– compter de 10 en 10
– organiser et traiter des calculs additifs
– dénombrer une quantité en utilisant des groupements par 10
– utiliser la table de multiplication par 10  Lire la suite

LE LIVRE DU MILLION

livre-du-million.jpgNiveau : CM

Le livre du million contient tous les nombres entiers écrits en chiffres de 1 à 1 000 000 à raison de 1 000 nombres par page.

Combien de pages contient ce livre ?

Références :
Cette situation se trouve page 150 dans « Apprentissages numériques et résolution de problèmes CM2 » de l’équipe ERMEL chez Hatier
Pour travailler cette situation il faut avoir quelques pages de ce fameux livre. Avec l’autorisation de Marianne Frémin, membre de l’équipe ERMEL et créatrice de ces pages, je mets à disposition les documents nécessaire en fin de billet. Lire la suite

La pyramide de sucres

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous trouverez plus de détails sur cette activité ici.

Niveau : CM

Le principe :

Faire calculer aux élèves combien il faut de sucres pour construire une pyramide (ici base de 20 sucres sur 20, étage suivant de 19 sur 19…).
Construire la pyramide et faire faire le calcul à d’autres.

J’ai mené cette activité avec 3 élèves de CM2 en difficulté en vue d’animer un atelier mathématique dans un « Forum des sciences » organisé sur la commune où je travaille. Cette activité peut aussi donner lieu à un stand pour la fête de fin d’année de l’école.

Pour plus de facilité il faut utiliser des sucres carrés.
Il faut compter 2 heures environ pour monter la pyramide.
Cette activité a eu beaucoup de succès auprès des élèves visiteurs et a beaucoup valorisé les élèves organisateurs.  Lire la suite

« Un éléphant ça compte énormément »

elephant-compte.jpgNiveau : CE2-CM1

Un éléphant fait une crotte par jour la 1ère année de sa vie, 2 par jour la seconde année et ainsi de suite jusqu’à ses 50 ans puis ses crottes diminuent d’une par jour et par an jusqu’à sa mort au bout de sa 100 ème année.
Combien de crottes a-t-il fait jusqu’à ses 50 ans ? jusqu’à sa mort ?

C’est un thème qui plait beaucoup aux élèves ! ! !

Références :
« Un éléphant, ça compte énormément », Helme Heine (Folio Benjamin, Gallimard, 1981)
Ce livre n’est plus édité mais on le trouve assez facilement dans les BCD et les bibliothèques municipales.

Ce livre est décrit ainsi par Dominique Valentin dans un article sur les livres à compter :
«Que compte chaque matin avec tant d’attention et de fierté cet éléphant ? Il compte ces « beaux paquets bien ronds » que sont ses crottes. Pendant cinquante années, au jour de son anniversaire, il émet une crotte de plus, mais durant les cinquante années suivantes, il devra se résoudre à ne voir arriver, à chaque anniversaire qu’une crotte de moins, jusqu’à…
On l’aura compris, on est, là aussi, très loin d’un livre à compter classique ! Conte philosophique dans lequel la mort se profile discrètement, livre de compte quant on veut calculer le nombre de crottes faites par notre éléphant durant toute sa vie…, chacun le prendra comme il veut, mais ce serait dommage de ne pas le méditer.»
(On peut trouver l’intégralité de cet article dans la revue « Grand N » nº52 pp.11-21, 1992-1993)  Lire la suite

LES FOURMILLIONS

batonnets 2Niveau : CP-CE1

Les élèves vont s’organiser pour dénombrer plus de 2 000 petits objets en effectuant des groupements par 10 puis par 100 puis par 1 000. On peut utiliser des allumettes, des trombones, des cubes, des bâtons de glace …

Références :
Cette situation se trouve dans « Apprentissages numériques et résolution de problèmes » de l’équipe ERMEL chez Hatier dans les volumes CP (page 319) et CE1 (page 316) Lire la suite