Un manuel d’auto-défense contre les trolls

Il y a un an maintenant j’ai décidé de me lancer dans l’écriture d’un livre… En effet, ayant acquis une certaine expérience dans ma confrontation régulière avec des trolls sur Twitter et me désolant de voir des contacts précieux quitter la plateforme ou choisir de s’exprimer beaucoup moins, j’ai souhaité pouvoir partager mon expérience et aussi ma documentation sur le sujet.

J’ai d’abord pensé à ce que je sais faire, un blog avec des billets et des références sur les trolls et les moyens de leur faire face mais… vu le sujet il m’a semblé pertinent, à la fois pour toucher un plus large public et pour éviter les polémiques stériles en ligne, de me lancer dans l’écriture d’un “vrai livre en papier” !

J’ai alors consacré mes week-ends à des lectures ciblées, à la rédaction et en même temps à la recherche active d’un éditeur pouvant être intéressé par mon projet. C’est via mes contacts sur Twitter que j’ai pu obtenir des rendez-vous chez plusieurs éditeurs et signer chez Dunod. J’ai aussi trouvé sur la chaîne YouTube de l’auteure Samantha Bailly de précieux conseils pour l’écriture et la façon de présenter mon projet aux éditeurs.

Le résultat est un ouvrage à la fois léger, informatif et utile. Sans prétention “scientifique” il interroge néanmoins le phénomène avec l’ambition de donner des clés pour mieux vivre la confrontation avec les trolls et même, pourquoi pas, en tirer des bénéfices. Il ne s’agit pas du tout de régler mes comptes avec mes trolls, ou de raconter par le menu ce qu’ils m’ont fait et ce que je leur ai répondu… surtout pas !

Après une première partie qui tente de définir ce que sont les trolls, le livre parle beaucoup plus de nous, nous les 94% d’internautes* parfois maladroits mais globalement bienveillants et respectueux des autres dans nos échanges en ligne. Nous sommes beaucoup plus nombreux qu’eux, il n’y a donc aucune raison de nous laisser intimider ! Très pratique et concret l’objectif du livre est de nous aider à déterminer ce que provoquent chez nous les trolls et les différentes options qui s’offrent à nous pour les contrer, les supporter ou les ignorer. Il ne contient pas de réponse unique et magique mais différentes pistes pour finalement à peu de frais, profiter de nos trolls pour mieux nous connaître, tester notre résistance, notre sang-froid, notre sens de la répartie et la rigueur de notre raisonnement. Le livre propose une palette de conseils et d’astuces pour identifier nos émotions, choisir nos actions, communiquer avec efficacité en fonction des buts que nous nous sommes fixés, ne pas nous laisser déstabiliser par les trolls ni envahir par nos combats en ligne. Nulle obligation de leur répondre ou de les affronter directement, mais le “don’t feed the troll” n’est pas non plus une règle absolue.

Enfin, la dernière partie élargit la problématique, au delà des trolls, à la question de la lutte contre les discours de haine en ligne. En effet, ces espaces communs sur le Web méritent qu’à notre mesure, nous contribuions à les rendre plus sympathiques, accueillants et instructifs.

Mon livre ne s’adresse pas qu’aux enseignants mais plus largement à toute personne qui profite de sa présence en ligne pour militer et défendre des valeurs. Que vous ayez déjà été confronté à des trolls, que vous les redoutiez ou que vous ne les connaissiez pas (encore), l’ouvrage devrait vous apporter des informations et des outils vous permettant d’aborder les trolls avec recul, sérénité voire amusement.

Il sortira le 20 février 2019, il est possible de le précommander ici.

Voilà, j’espère que ce travail sera utile et contribuera à lever le tabou qui consiste, non seulement à ne pas parler aux trolls mais à ne même pas oser parler d’eux… il est en effet difficile de faire face à ce qui fait peur de façon diffuse parce que mal défini et demeurant dans l’ombre.



*L’étude « Trolls just want to have fun » estime que les trolls représenteraient moins de 6% des internautes, voir cet article en français

3 réflexions au sujet de « Un manuel d’auto-défense contre les trolls »

Laisser un commentaire