La promesse d’IFTTT est de “permettre à Internet de travailler pour vous” (“Put the Internet to work for you”). Noble cause, s’il en est : mais que se cache concrètement derrière cet ovni du web ?

1/ ACCEDER A IFTTT

Sur le Web / Sur Mobile Android / Sur Mobile iOS (iPhone, iPad)
→ Plus d’infos : Tumblr IFTTT / IFTTT sur Twitter

IFTTT

2/ PRESENTATION

IFTTT (prononcez “IFT”) est une startup créée en décembre 2010 à San Francisco par Linden TIBBETS. Elle propose un service en Cloud accessible depuis un ordinateur fixe ou portable, comme sur mobile ou tablette.

Son nom est tiré d’un élément bien connu des développeurs, “IF This Then That” (que l’on pourrait traduire par “SI ceci, ALORS cela”), qui correspond à une condition algorithmique que l’on pourrait représenter ainsi : if (this) { that }. Ce service permet donc d’effectuer de puissantes opérations, de manière automatisée, en paramétrant préalablement de petites “recettes” (“algorithmes”) simples : s’il se passe ceci (“déclencheur”), alors fait cela (“action”).

Cela pourrait donner par exemple : “si c’est l’anniversaire d’un ami aujourd’hui dans mon calendrier, alors publie un message sur mon Facebook”, ou “si je publie une nouvelle photo sur Instagram, alors modifie le fond d’écran de mon mobile avec cette photo”, ou encore “si mon blog préféré publie un nouvel article (capté par flux RSS), alors envoie-moi un email d’alerte”… Et côté mise-à-jour : IFTTT indique une synchronisation des données toutes les 15 minutes !

IFTTT

3/ LES INGREDIENTS

Pour concocter ces recettes, vous disposez de 105 ingrédients à combiner librement entre eux, dont Facebook, Twitter, Evernote, Tumblr, Youtube, Instagram, Foursquare, Gmail, Google Calendar, Google Drive, Feed RSS, Dropbox, Email… (voir la liste complète http://ifttt.com/channels ). Vous l’aurez compris, IFTTT couvre une large gamme de services cloud ou embarqués : les réseaux sociaux, la messagerie et SMS, le calendrier, la météo, les espaces de stockage de documents, les contenus vidéos ou articles de blogs et même les objets connectés !

IFTTT

4/ LES RECETTES

Nul besoin par ailleurs d’être un Chef étoilé pour réaliser vos propres recettes ! IFTTT offre une interface épurée et particulièrement intuitive. Les étapes à suivre sont simplissimes :
– choisissez un ingrédient pour le déclencheur (par exemple : Facebook)
– choisissez parmi les options proposées pour ce déclencheur (par exemple : vous êtes taggé sur une photo)
– validez le déclencheur
– choisissez ensuite l’action qui en découle (par exemple : Email)
– choisissez parmi les options proposées pour cette action (par exemple : envoie-moi un email) : vous pouvez même modifier la forme de cet email…
– validez l’action
– validez votre recette et dégustez !

IFTTT
IFTTT

5/ LES ASTUCES

#1 Vous avez la possibilité de mettre vos recettes en veille en cliquant sur “turn recipe off”, ce qui aura pour effet qu’elles ne fonctionneront plus mais resteront dans vos paramètres (sans être supprimées). Vous pourrez ainsi les réactiver ultérieurement si besoin en cliquant simplement sur “turn recipe on” 🙂

#2 Par défaut, les recettes que vous créez sont accessibles exclusivement par vous seul(e). Mais vous pouvez souhaiter en partager certaines avec votre communauté. Il vous suffit pour cela de cliquer sur le bouton “share this recipe” et de compléter quelques informations qui permettront à tou(te)s de comprendre le rendu de votre recette. A noter qu’elle sera alors accessible à tou(te)s les internautes / mobinautes.

#3 Vous avez la possibilité de conserver dans vos favoris certaines recettes, publiées par d’autres internautes / mobinautes, et qui vous plaisent. Vous pourrez alors très simplement utiliser ces recettes à votre compte.

#4 Vous pouvez intégrer vos recettes à votre blog ou site web en cliquant sur “embed this recipe to your site”, ce qui peut être un moyen sympa de partager ses recettes avec sa communauté.

IFTTT

6/ LES LIMITES

– L’interface est exclusivement en anglais, ce qui peut représenter un frein non négligeable pour certain(e)s.
– Notre créativité culinaire est limitée au fonctionnement propre de la cantine (les recettes possibles sont pré-configurées par IFTTT) et ne permet pas toujours de réaliser les recettes que l’on souhaite.
– Pas toujours pertinent aux vues des évolutions des notifications que proposent de plus en plus ces différents services clouds en natif (notifications des applis mobiles, alertes emails…).
– Pas possible de supprimer un lot de recettes : il faut les modifier une par une puis les supprimer.
– Attention : automatisation et réseaux sociaux ne font pas bon ménage ! Ne profitez pas d’IFTTT pour polluer votre TimeLine Twitter de messages automatiques : vous perdriez rapidement vos followers… En effet : qui a envie de suivre un robot ?
– Pour que ces recettes fonctionnent, vous devrez fournir à IFTTT la possibilité d’accéder à vos comptes personnels (réseaux sociaux, messagerie…). Mieux vaut être avisé(e) quand une base de données californienne stocke en un même endroit l’ensemble de vos données personnelles…

IFTTT

7/ LES AVANTAGES

Simplicité d’utilisation et interface intuitive.
– Les recettes sont réalisables depuis un ordinateur fixe comme un mobile.
– Permet de réaliser des actions impossibles à obtenir par la simple utilisation des services. IFTTT est bien plus puissant que la somme des actions de ces services !
– Après une petite période de paramétrages — certes parfois fastidieuse —, vous n’aurez plus rien à faire et l’information viendra à vous, de la manière qui vous convient le mieux.
– L’automatisation permet un gain de temps considérable pour le traitement de tâches répétitives.
– Vous pourrez accéder à des services auxquels vous n’auriez même pas songé si vous n’aviez pas utilisé IFTTT : cela vous permet de réaliser de nouveaux outils de production.
– IFTTT propose régulièrement de nouveaux ingrédients à vous mettre sous la dent, signe que le service se porte bien et gage pour vous d’une utilisation optimisée à vos besoins.

 

⇒ Et vous ?

IF (vous utilisez IFTTT) { quelle(s) utilisation(s) en faites-vous ? }
IF (vous n’en avez jamais entendu parler) { quelle(s) utilité(s) voyez-vous en cet outil ? }

8 Responses so far.

  1. Thibaut dit :

    Bonjour,
    Je voudrais savoir s’il est possible de créer une recette avec « IF » flux RSS (ingrédient Feed) then « That » e-mail en mettant un service de traduction entre deux, par exemple celui de Google.

    D’avance merci,
    Thibaut

    • insTICE dit :

      Bonjour Thibaut,
      Il n’est pas directement possible, au sein de l’appli IFTTT, de traduire un flux RSS, tout simplement car le module Google Translate n’est pas implémenté.
      En revanche, tu dois pouvoir trouver une solution en :
      1/ utilisant Yahoo Pipe (ou tout autre service) pour traduire ton flux RSS => ce qui produit un nouveau flux,
      2/ important dans IFTTT ce nouveau flux (traduit) avant de créer la recette d’envoi de mail.

      Espérant t’avoir apporté quelques pistes,
      Guillaume

  2. Thibaut dit :

    Bonjour Guillaume,
    Merci beaucoup pour ta réponse rapide ! Je viens d’aller voir Yahoo Pipes et ça me paraît très complexe. Peux-tu éclairer ma lanterne stp ? Par exemple, je ne serais pas contre un petit tutoriel…

    Merci,
    Thibaut

    • insTICE dit :

      Oui, Yahoo Pipe peut paraître rebutant de prime abord, d’autant que l’interface n’est pas très user friendly… Mais c’est un outil vraiment très puissant.
      Pour solutionner, tu trouveras facilement des tutos clé-en-main en tapant dans ton moteur de recherche préféré quelque chose comme « translate rss feed yahoo pipe » 🙂
      Guillaume

  3. Thibaut dit :

    Merci mais je tiens quand même à rectifier mon premier message au cas où il y aurait une solution plus pratique. A la base, ce sont des comptes Twitter que j’ai converti en flux RSS pour les recevoir ensuite par e-mail grâce à IFTTT. Je me suis ensuite rendu compte qu’on pouvait le faire en mettant comme premier « ingrédient » le compte Twitter. D’après toi, existe-il donc des solutions pour traduire automatiquement des tweets et les recevoir ensuite via IFTTT ?

    Merci,
    Thibaut

    • insTICE dit :

      Twitter a cessé de proposer la traduction automatique des tweets depuis août 2014, visiblement peu satisfait des résultats proposés par Bing Translator (Microsoft). Il y a fort à parier que ce secteur soit porteur puisque présent chez Facebook depuis longtemps, ce qui nous laisse penser que Google pourrait s’emparer de cette option à court terme (?). Quoi qu’il en soit, la traduction automatisé d’une langue est loin d’être au point, quel que soit le traducteur, et particulièrement concernant le français. Aucun service à ma connaissance ne propose actuellement de service, et quand bien même, je ne m’y fierais guère…

      Guillaume

  4. Thibaut dit :

    Je suis bien placé pour le sa : je suis traducteur 🙂

Leave a Reply